Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Retour
Audiovisuel : un "âge d'or", mais pour qui ?

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Audiovisuel : un "âge d'or", mais pour qui ?

Communiqué du 26 octobre 2021

Dans un secteur qui génère plus de 340 000 emplois et qui représente 0,8% du PIB de notre pays, à l’heure où grâce à l’application des décrets SMAD, des centaines de millions supplémentaires vont irriguer notre industrie audiovisuelle, alors que les grands groupes médiatiques sont en constante croissance et que leurs marges ne cessent de s’améliorer, les réalisateurs de l’audiovisuel ne peuvent qu’être totalement solidaires des revendications de nos amis techniciens.*

Il n’est pas normal que, dans cet « âge d’or » de l’audiovisuel, ceux-ci voient leurs salaires stagner, et leurs conditions de travail se détériorer.

Mais pire est la situation des réalisateurs qui ont vu, au cours des vingt dernières années, leurs salaires baisser de manière constante.

Dans le domaine du documentaire, cette baisse a atteint des niveaux sans précédent, faisant de ces créateurs, de ces chefs d’équipe, des travailleurs précaires dont un grand nombre d’entre eux sont tout juste rémunérés au SMIC.

Une situation aberrante qui s’explique par le fait que les réalisateurs de l’audiovisuel sont les seuls techniciens à ne pas bénéficier d’un minimum syndical dans le cadre de la convention collective.

Cette constante dégradation de l’exercice de leur métier, dure depuis plus de vingt ans et doit cesser.

Il est temps que les pouvoirs publics mettent un terme à cette exception injustifiée et dommageable pour l’ensemble du secteur, tout en poursuivant l’objectif de protéger les films fragiles.

Elizabeth Drevillon, présidente de la Garrd Laurent Jaoui, président de U2R

*Lettre ouverte du 14/10/21

Documents
icoPaperclip32Dark CPIAGEDORPOURQUIOCT2021.pdf
Consultez également
Audiovisuel public : une urgence médiatique !

Audiovisuel public : une urgence médiatique !

Communiqué U2R du 13 mai 2022Emmanuel Macron n’a pas encore nommé son premier ministre qu’il...

13 mai 2022
Présidentielle 2022 : que veulent les réalisateur·rice·s?

Présidentielle 2022 : que veulent les réalisateur·rice·s?

Les réalisateur·rice·s unis dans l’Intersyndicale - Garrd et U2R - interpellent les candidats à...

29 mars 2022
Les cinéastes ukrainiens au front

Les cinéastes ukrainiens au front

Pourquoi nous nous battonsProjection-rencontre Grand Action 26 mars 2022 19h30Depuis la brutale...

23 mars 2022
Pour un audiovisuel fort et indépendant

Pour un audiovisuel fort et indépendant

Communiqué du 9 mars 2022Monsieur le candidat à l’élection présidentielle,Une épidémie mondiale...

9 mars 2022
Soutien au peuple Ukrainien

Soutien au peuple Ukrainien

L’U2R, Union des réalisatrices et réalisateurs, apporte tout son soutien au peuple Ukrainien qui...

27 février 2022
DSA : l'Europe entre les mains des géants du numérique

DSA : l'Europe entre les mains des géants du numérique

Nous, acteurs de toutes les industries culturelles et créatives en France, ne pouvons assister...

10 février 2022